Omer FABIGNON

Share Button

 Notre scrabbleur du jour est un passionné qui fait lentement son chemin dans la hiérarchie .Gageons que le fait de jongler aussi bien avec les mots lui permettra de poursuivre sa progression avec bonheur. Il s’agira juste pour ce poète passionné de perfectionner son entraînement.

 Le scrabbleur

  J’ étais déjà fervent pratiquant du scrabble en classique quand une amie, après plusieurs tentatives, m’ a entraîné à mon premier tournoi en duplicate. Il faut dire que depuis très longtemps  je faisais de la résistance pour une façon de jouer qui ne m’inspirait guère. Et puis de fil en aiguille  j’ai découvert les charmes d’une pratique qui m’ a dès lors ensorcelé.

Principale qualité

  Assiduité pour un jeu noble qui te fait t’accrocher malgré le poids des ans.

Ton principal défaut :

  Tendance à négliger l’aspect comptable en prenant des risques inconsidérés ! Résultat des courses ? Accumulation de  zéros !

Bases difficiles à maîtriser

  Recours et assimilation des benjamins : je n’y pense jamais !

Pire souvenir

Première participation à un tournoi en Duplicate à Port- Louis .Là, je découvre l’existence du bulletin- réponse que l’on m’apprend rapidement à remplir avant le premier coup ! Alors bonjour les dégâts!

Une anecdote heureuse

  Ma première victoire (et la  seule d’ailleurs ! ) à un tournoi Vermeil à Ste ROSE où j’avais damé le pion aux séries supérieures  grâce à un solo sur le mot ORCHITE! Waouh !

Un mot que tu aimes bien

  Amitié

Un mot que tu n’aimes pas

   Indifférence

Des hobbies ?

  -S’ accrocher aux actualités politiques nationales et internationales

   -Jouer avec les mots en taquinant la Muse

 Ambition ?

  Accéder à la 3° série. Oh l’épreuve !

 Une personnalité que tu admires

 Le président  OBAMA pour sa modestie entre autres

 Un pays que tu aimerais visiter

Le  SENEGAL

 Un de tes plats préférés 

  Le lambi tendre et bien préparé

 

Citation ou proverbe

  » Si tu veux le changement commence par changer toi-même! »

Un de tes poèmes?

               TROPHEE SCRAB’971

Tout à fait sublime ta chronique

Dont la structure n’a nulle faille.

Or, dans l’hypothèse où l’on défaille,

D’aucuns pourraient se dire « bernique ! »

Il y a les forçats de la route

Pédalant parfois dans la choucroute ;

Mais encore le scrabbleur dans le doute

Pour qui ce n’est pas le casse-croûte.

Peinant en montées comme en « paliers »

Ils maudissent leurs pédaliers,

Et laissent entrevoir qu’ils s’échinent

Sans jamais descendre de machine.

Samedis et dimanches en déroute

Atermoyant même sur biroute

N’empêche qu’ils sont émoustillés

Et s’en fichent d’être houspillés.

Le juge peut décompter ses points

Sans savoir à quel point

Pour eux rien qu’honorer le contrat

Est une affaire de mantra…

La pratique du scrabble en loisir,

Est-ce  paranoïa ou plaisir?

La question demeure posée.

Sur  ce choix nullement imposé.

                  Omer Fabignon

Share Button